Les ressources : vidéos, visuels, podcasts, documents…

La lettre de candidature

Cliquez ici pour lire la lettre

Chère Armentiéroise, cher Armentiérois,

Les 15 et 22 mars 2020 auront lieu les élections municipales et j’ai décidé de me porter candidat à la Mairie d’Armentières. Cette décision je l’ai prise en conscience et en responsabilité après avoir rendu compte de mes valeurs, de mes idées et de mes propositions dans mon livre « Armentières en tête ». Cette réflexion a déclenché un rassemblement autour de moi auquel je veux vous associer.

Nous serons nombreux à vouloir changer l’avenir d’Armentières et de ses habitants.

Je veux incarner cet espoir en proposant l’alternative qu’Armentières attend. Et si je veux être le Maire du renouveau, je veux être aussi celui de la clarté : je n’appartiens à aucun parti politique et ma seule préoccupation reste celles des Armentiéroises et des Armentiérois.

L’équipe qui se constitue autour de moi réunit des Armentiéroises et des Armentiérois qui ont choisi de construire et d’œuvrer ensemble au nom de l’intérêt général, de la ville et de notre avenir commun. Ils viennent de tous les horizons, c’est à dire de la gauche, du centre, de la droite ou de la société civile.

Cette dynamique est encore ouverte et j’accueillerai personnellement toute personne qui souhaiterait s’engager à mes côtés. Je veux constituer une équipe qui allie toutes les forces progressistes, toutes les générations, toutes les composantes de notre société, une équipe qui rassemble des femmes et des hommes qui vous ressemblent sur une liste citoyenne et républicaine.

Et je le dis simplement, je ne suis l’opposant de personne. Ma démarche est positive et a pour unique ambition qu’Armentières soit en tête. De belles et grandes choses ont été accomplies ces dernières années dans notre ville. Mais cela ne suffit pas parce que notre monde a changé et qu’il nous faut maintenant passer à l’action.

En 10 ans le taux de pauvreté a explosé et près d’un Armentiérois sur quatre vit désormais sous le seuil de pauvreté. C’est inacceptable ! D’abord parce que c’est tout le tissu social et économique de la ville qui s’en trouve dégradé. Ensuite parce j’ai toujours placé au cœur de mon action politique l’intérêt des plus défavorisés.

Malgré ce triste record, rien ne change. La ville multiplie la construction de logements sans mesurer les conséquences qu’une telle politique engendre, tant en ce qui concerne les services publics, qu’en ce qui concerne la mixité sociale, le cadre de vie, l’écologie, le commerce local et surtout, la place qu’il convient de réserver à chacun dont les plus fragiles d’entre nous.

Je veux défendre Armentières et tous les Armentiérois et proposer un nouveau projet pour notre ville. Je souhaite développer 5 priorités pour Armentières :

1. L’environnement

L’environnement, parce que c’est une question de santé, de qualité de vie, d’écologie et d’équité sociale. Avec mon équipe et tous ceux qui voudront nous rejoindre, je propose notamment de contenir la politique de construction de logements pour lui préférer l’augmentation des espaces de nature à Armentières.

Je veux replanter nos places et nos avenues, en créant des parcs publics sécurisés qui végétaliseront les quartiers en même temps qu’ils permettront de les faire respirer. Il faudra également repenser notre manière de nous déplacer dans la ville et développer toutes les alternatives à la voiture. Avec mon équipe, je veux donner aux Armentiéroises et aux Armentiérois un nouveau cadre de vie pour eux et leurs enfants.

Parce qu’Armentières est considérée par tous comme une ville sale, nos actions se concentreront sur la propreté de nos rues. Je propose de rendre équitable le ramassage des ordures pour les habitants comme pour les commerçants et de travailler au développement de nouvelles pratiques de recyclage pour réduire la production de déchets dans la ville.

2. La sécurité

La sécurité, parce qu’elle est un droit pour tous, notamment dans nos quartiers populaires, doit nous conduire à sortir des postures idéologiques et nous imposer d’agir ensemble partout où cela reste nécessaire pour assurer la protection des Armentiéroises et des Armentiérois.

En tant qu’avocat, je ne sais que trop les conséquences pour les victimes d’une agression, d’un vol, d’un cambriolage… Nous proposons donc de créer une Police Municipale de Proximité et de déployer la vidéo-protection sur l’ensemble de la ville. En même temps, il nous faut développer les dispositifs de prévention de la délinquance en lien avec les associations de prévention spécialisées comme les associations éducatives, sportives et culturelles. Je veux que tous les
Armentiérois, quel que soit leur quartier, se sentent en sécurité 24h sur 24. 

3. La solidarité

La solidarité, parce qu’elle doit demeurer au cœur de notre action, dans une ville où le taux de pauvreté est de 23,9 %, doit guider nos choix. Je ne me résous ni au fatalisme ni aux postures rejetant la responsabilité sur le Département ou l’État. J’irai plaider là où il le faut les mesures très concrètes pour soutenir les familles armentiéroises.

Nous proposons que la cantine soit gratuite pour tous les élèves des écoles maternelles et élémentaires, et que soient développés des accompagnements de proximité pour tous. Je pense en particulier à nos ainés qui doivent par exemple profiter de conditions facilitées pour se rendre à des rendez-vous médicaux.

Ma conviction est que nous ne résoudrons les inégalités sociales à Armentières que par l’émancipation, et c’est d’abord à l’école que tout se joue : nos actions devront être plus ambitieuses en lien étroit avec les enseignants, les personnels municipaux des écoles et les parents.

Nous proposons que des actions soient engagées pour favoriser les collaborations entre les établissements du secteur public et du secteur privé, dans le respect des opinions de chacun et de la Laïcité que nous voulons plus que jamais promouvoir. Réunir les Armentiérois plutôt que les opposer dans le respect de la Loi et de la tolérance mutuelle.

4. La démocratie

La démocratie, parce qu’elle doit être le cœur battant de notre cité doit être rénovée.
La démocratie participative et la politique de proximité donneront donc la parole à toutes les générations et les décisions seront prises par le plus grand nombre.

C’est la raison pour laquelle également, je veux avoir recours, et de manière inédite à Armentières, au référendum citoyen toutes les fois où notre avenir commun sera profondément engagé. Donner la parole à tous pour tenir compte de l’opinion des Armentiéroises et des Armentiérois. Je veux être un maire proche de sa population et à son écoute.

5. L’attractivité

L’attractivité parce qu’elle doit être la clé de voute de nos actions, doit permettre le développement de nos commerces de proximité, de nos artisans, de nos entreprises et favoriser l’emploi. Et il nous faut en la matière faire des choix forts. Je ne veux pas qu’Euraloisirs devienne un énième programme de logements. Je veux reprendre le dossier tel qu’il existait à son origine, c’est à dire un projet enthousiasmant qui concentre des véritables activités de loisirs liées au nautisme, à la nature, au sport, aux nouvelles technologies….

Défendre et faire aboutir ce projet tel qu’il a été promis aux Armentiérois.

Passons à l’action !  

L’attractivité commerciale et économique doit conduire à des remises à plat. Des sujets comme le stationnement devront être réinterrogés avec l’ensemble des forces vives de la ville.
Je propose que les recettes du stationnement profitent à notre commerce local.

Soyons novateurs, imaginatifs et participatifs ! L’attractivité de la ville c’est aussi le sport, la culture, l’accessibilité, les transports… autant de leviers qu’il nous faut actionner pour qu’Armentières revienne en tête.

Oui, j’aime notre ville et je veux agir concrètement pour Armentières, les Armentiéroises et les Armentiérois car, avec mon équipe, nous voulons une société plus inclusive et plus juste, une ville plus belle et plus écologique, un territoire plus dynamique et plus harmonieux.

Oui, notre projet proposera des solutions concrètes et innovantes aux problématiques armentiéroises avec une envie forte : rassembler tous ceux qui doutent, tous ceux qui créent et tous ceux qui ont besoin d’aide dans un projet commun et positif.

Et oui, si je veux être le Maire d’une ville rénovée et audacieuse, je veux surtout être le Maire
des Armentiéroises et des Armentiérois avec une attention pour chacun, c’est à dire nos enfants, nos jeunes, nos familles, nos aînés. Oui, il est temps de changer les choses : c’est le temps du changement, du renouveau et de la modernité.

Et oui encore, la politique ne doit pas être un métier. Je suis avocat et cela me permet de toucher du doigt les difficultés de la vie quotidienne. Il est certain que je devrais diminuer mon activité pour être pleinement au service des Armentiérois.

Ma vision de la politique est pragmatique, progressiste, républicaine, constructive et positive.
Je voulais vous informer personnellement de ma candidature.

A 45 ans, j’ai l’expérience, l’énergie et la volonté de tout faire pour qu’Armentières soit en tête ! 

Dominique BIANCHI

Vous pouvez me contacter ou rejoindre le Comité de soutien,
ou PAR COURRIER : Dominique BIANCHI 08 rue Denis Papin 59280 Armentières).
Je vous répondrai personnellement

Les vidéos





Les visuels